Qu'est-ce que le PLA, matériau couramment utilisé pour les emballages alimentaires éco-responsables ?

pla couverts
Le PLA est un matériau couramment utilisé pour les emballages alimentaires éco-responsables, notamment pour les gobelets boissons froides, boîtes salades ou accessoires (couverts, pailles, etc.). Saviez-vous qu’il s’agit d’un matériau d’origine 100% végétale ?

Le PLA : qu'est-ce que c'est ?


Le PLA (l’acide polylactique) est un polymère biosourcé fabriqué à partir de sucres ou d’amidon de maïs via la synthétisation de l’acide lactique par des bactéries. Cette matière est biodégradable en centre de compostage industriel (température et hygrométrie contrôlées).
Les applications du PLA son variées : chirurgie, impression 3D, sacs, mais surtout (ce qui nous intéresse ici) dans l’emballage alimentaire éco-responsable. Ce polymère peut être utilisé pour fabriquer les filets pour fruits et légumes, les gobelets pour boissons à emporter, les boîtes pour repas livrés à domicile, les couverts ou encore les pailles !

 

Les avantages du PLA

Comme mentionné précédemment, le PLA est une matière biosourcée, fabriquée à partir d’amidon de maïs, ressource végétale et renouvelable.
Par ailleurs, le PLA est également biodégradable et compostable en milieu industriel. Afin d’accélérer sa dégradation naturelle, le PLA est placé dans un milieu dont la température et l’humidité sont adaptées et favorables à sa décomposition naturelle.
Le matériau est ainsi une alternative éco-responsable aux emballages alimentaires classiques utilisés dans la restauration livrée ou à emporter ou encore dans certains commerces alimentaires.
Un gobelet en plastique polyéthylène ou polypropylène peut ainsi être remplacé par un gobelet en PLA. Il est de même pour la boîte salade ou le plateau à sushi. Son aspect transparent est également très appréciable lorsqu’il est important de voir le contenu des emballages.
Enfin, le PLA est également utilisé pour produire de la vaisselle éco-responsable : paille, fourchette, couteau, cuillère, avec en une très bonne solidité.

Les limites du PLA

Malgré ces nombreux avantages, le PLA a aussi ses limites.
Premier inconvénient : sa faible résistance à la chaleur. En effet, au-delà de 40°C, le PLA a tendance à se déformer sous l’effet de la température. Il est donc important de transporter et stocker vos produits en PLA à l’abri de la chaleur et de la lumière du soleil.
Cela limite également son utilisation en termes d’emballage alimentaire à des aliments et boissons froides. Heureusement, il existe aujourd’hui d’autres alternatives d’emballages alimentaires éco-responsables pour les boissons chaudes et plats chauds comme le kraft ou la bagasse.

Deuxième élément, le PLA est compostable en milieu industriel, mais non à domicile (home compost). Cela signifie qu’en dehors de conditions adaptées, il ne se dégrade pas et devient une matière polluante au même titre qu’un plastique d’origine fossile.
En France, malheureusement la filière de traitement de ce polymère végétal n’est à ce jour que très peu développée. Bien souvent hélas, le PLA n’est donc pas composté mais traité classiquement avec les autres déchets. De nombreux pays ont investi dans les « bioplastiques » et leurs filières de retraitement et compostage, ce qui permet au PLA d’être utilisé dans les meilleures conditions. Espérons que la France s’engagera sur la même voie.
Certaines expérimentations ont déjà eu lieu, notamment par l’entreprise Citeo et Les Alchimistes, dont les résultats ont été très encourageants (article complet : https://www.citeo.com/le-mag/emballages-en-pla-un-1er-test-pour-comprendre-les-conditions-de-leur-compostage/).

Suivez-nous pour ne rien manquer de notre actualité :